Astuce n°1 : Vérifiez l’identité de votre traducteur

Classé dans : Trucs et astuces | 0

Si votre traducteur ne vous a pas été recommandé, comment savoir si vous avez affaire à un professionnel ?

.
N’hésitez pas à faire des recherches

S’il a une forte présence sur Internet, si vous trouvez aisément ses profils, photos ou autres renseignements, c’est bon signe. Vous trouverez même probablement des avis, commentaires ou recommandations le concernant.

Pour un traducteur sérieux et reconnu, s’il travaille via Internet, il devrait être facile de trouver au moins un site Internet, un profil LinkedIn, une page Facebook ou un blog. Il participe habituellement à différents forums sur lesquels il donne son avis.

.

Bref, il laisse des traces

Si vous ne trouvez rien, ou presque, à son propos, ouvrez l’œil. De même, s’il annonce une expérience de plusieurs années, cela doit être cohérent dans ses différents profils et autres informations partagées.

.

Vérifiez ses coordonnées
Menez votre enquête
Menez votre enquête.

S’il en a un, visitez son site Internet.

Si vous avez son numéro de téléphone, pourquoi ne pas lui passer un rapide coup de fil, sous quelque prétexte que ce soit, afin de vous assurer que ses coordonnées sont correctes.

De même, si vous ne lui connaissez aucune adresse e-mail propriétaire (la mienne étant celle-ci), soyez vigilent. À l’heure actuelle, la plupart des traducteurs travaillant sur le net disposent d’un site et d’une adresse propriétaire, même si certains n’en ont pas encore saisi l’importance.

.

Comme me le demandait justement la femme de l’inspecteur : « Est-ce si terrible d’être un peu parano ? ».

Laissez un commentaire