La traduction de sous-titres

Classé dans : Article, Général | 0

La vidéo est un moyen de plus en plus efficace et populaire pour communiquer avec ses clients. Les sous-titres permettent de toucher encore plus de monde.

.

Un excellent moyen de communiquer avec vos clients

De nombreuses entreprises l’ont compris et présentent leurs services ou produits dans de petits films.

Les grosses entreprises, mais pas uniquement, disposent de chaînes YouTube.

Les moteurs de recherche mettent en avant l’utilisation de la vidéo. Par conséquent, si vous développez une stratégie de communication sur les médias sociaux, l’utilisation de la vidéo est aujourd’hui pratiquement incontournable.

En sous-titrant vos vidéos, vous touchez beaucoup plus de monde et limitant les coûts.

.

youtube_logo_670Les avantages de la vidéo
  • le message est rapidement transmis,
  • le client n’a pas besoin de lire, il lui suffit d’écouter, de regarder,
  • le nombre de clics est bien plus important sur un message lié à une vidéo,
  • quelques vidéos seulement permettent d’augmenter le trafic et le référencement des sites Internet auxquels elles sont liées,
  • l’utilisation de la vidéo contribue à donner une image à la fois jeune, dynamique et moderne à la marque,
  • le retour sur investissement est souvent très intéressant.

.

Pourquoi utiliser des sous-titres ?

Dans la langue source, cela permet aux malentendants de suivre également vos vidéos. Ainsi, non seulement vous touchez plus de monde mais vous affirmez votre volonté de vous adresser à tous, sans discrimination, ce qui renforce l’image positive de votre marque.

Dans d’autres langues, cela vous permet de toucher un public beaucoup plus large tout en limitant les coûts. Inutile de multiplier les vidéos.

Cela confère à votre entreprise une image internationale, moderne et technologique.

.

Comment cela se déroule-t-il ?

Lorsque vous envoyez votre vidéo à la personne chargée du sous-titrage, celle-ci va devoir effectuer différentes opérations.

.

1. Transcrire le message enregistré

Il s’agit d’écouter le message exprimé oralement et de le transformer en message écrit. Cela peut sembler facile mais c’est sans compter les possibles problèmes d’élocution, d’accent, de volume ou de bruits parasites. La transcription est un travail qui peut nécessiter 7 ou 8 fois la durée de l’enregistrement à transcrire. Pour être efficace, la langue maternelle du transcripteur doit être celle du message à transcrire. Enfin, le transcripteur pourra faciliter le travail de traduction et surtout celui d’insertion en marquant les pauses dans le discours du locuteur.

.

2. Traduire le texte dans la/les langue(s) cible(s)

Si le texte doit être transcrit dans une langue autre que celle du message original, il faut donc le traduire. Il est important que le traducteur ait accès à la vidéo afin d’avoir une vue générale du travail à effectuer, du ton à employer, du débit du locuteur.

.

3. Adapter le texte traduit et le faire « coller » à la vidéo

L’idéal est que ce soit le traducteur qui se charge d’intégrer les sous-titres car il a déjà une bonne connaissance du discours et sera à même de modifier rapidement sa traduction pour qu’elle s’intègre au mieux. Le débit du locuteur, ses pauses, les interventions extérieures,… sont des éléments à prendre en considération, de même que l’endroit où l’on va couper les phrases. Un sous-titre a des caractéristiques précises (un nombre de ligne, de caractères par ligne, un temps d’apparition minimum et maximum) sur lesquelles le traducteur va devoir jouer pour intégrer au mieux le message tout en respectant le rythme du locuteur et sa façon de s’exprimer.

.

Pourquoi faire appel à un service professionnel ?

Avant tout, pour vous assurer un travail de qualité. Si vous avez recours au sous-titrage pour toucher un plus large public ou pour renforcer votre image, il serait dommage de tout gâcher par un résultat peu professionnel.

Pour une raison de coût. Outre le coût incalculable d’une mauvaise traduction ou d’un mauvais sous-titrage pour l’image de votre marque, le temps passé à effectuer ces différentes opérations est conséquent. Pensez à ce que cela représente si vous affectez ce travail à l’un de vos employés.

Bien entendu, vous pouvez avoir recours à un traducteur et effectuer le sous-titrage par vos soins. Cela peut constituer une solution mais vous risquez de mettre deux à trois fois plus de temps qu’un professionnel pour effectuer l’intégration (c’est ce que nous avons observé personnellement), sans compter les risques de décalage entre les propos et la traduction, si vous ne maîtrisez pas suffisamment la langue source.

.

Si vous avez besoin de conseils ou d’un professionnel pour vos sous-titres de vidéos, n’hésitez pas à nous contacter.

.

Laissez un commentaire