Astuce n°2 : Si vous ne vous sentez pas en confiance, pensez à changer de traducteur.

Classé dans : Trucs et astuces | 2

Un traducteur, c’est un peu comme un médecin : il a accès à des informations sensibles. La confiance est une composante capitale de votre relation.

.

La relation que vous entretenez avec votre traducteur est capitale car celui-ci doit vous connaître, a potentiellement accès à des données sensibles et vous représente.

Trois bonnes raison de réserver vos traductions à des personnes que vous estimez et en qui vous avez confiance.

.

Votre traducteur, comme votre médecin, doit être à votre écoute.
Votre traducteur, tout comme votre médecin, doit être à votre écoute.

Si vous avez le moindre doute sur la fiabilité de votre traducteur ou si le contact passe mal, parlez-en, voyez si cela peut s’arranger. Si vraiment quelque chose vous dérange et que votre traducteur ne peut (ou ne veut) vous donner satisfaction, cherchez rapidement un autre collaborateur.

.

Vous devez savoir que votre traducteur veillera à la confidentialité de vos données, agira toujours dans votre intérêt et cherchera le meilleur moyen de satisfaire à vos exigences (dans la limite de ses possibilités et de ce qui est humainement possible, cela va sans dire).

.

Si ce n’est pas le cas, peut-être ne vous êtes-vous pas adressé à la bonne personne.

2 Réponses

  1. Merci Benedita. La confiance et la convivialité sont selon moi des facteurs essentiels.

  2. […] n’oubliez pas que votre traducteur est aussi votre conseiller. Ensemble, vous pourrez probablement mettre sur pied des stratégies pour réduire votre budget […]

Laissez un commentaire